bien-etre, Evenements, spiritualité

AMMA EMBRACING THE WORLD

AMMA EMBRACING THE WORLD

amma_my_religion_love

Mata Amritanandamayi, appelée communément Amma « Mère » est hindoue de naissance mais déclare que sa seule religion est l’amour. Son enseignement repose sur les voies traditionnelles de la non-dualité et de la dévotion 

Elle parcourt le monde pour y proposer son « darshan » (calin). Depuis 1975, elle aurait pris des dizaines de millions de personnes dans ses bras (à raison d’un million par an)

Mon expérience

Il y a quelques années, je suis allée voir pour la première fois AMMA poussée par ma curiosité plus que par une quelconque croyance.

Pourquoi cette curiosité :

Parce que j’entendais parler de cette femme qui avait la capacité de faire des câlins à des millions de gens tout en gardant la même intensité, le même sourire, et sans soupirer une seule fois (du moins pas à ma connaissance) .

Est-ce un mythe, une croyance rassurante et communautaire , de l’ego spirituel, est-ce purement culturel,  un don de soi, une intelligence émotionnelle, de la chaleur humaine, un réel partage énergétique, un show ? Je voulais « savoir », du moins essayer de « comprendre », puis je me suis dit qu’un câlin ne me ferait pas de mal, et que j’aurais aimé la remercier pour cette charité, et ce don d’elle même, en lui faisant un câlin moi aussi… après tout, elle reste humaine.

Je voulais me faire mon propre avis et pour cela, j’y suis allée la première fois seule.

Mon expérience :

Je me suis levée tôt comme recommandé sur le site et puis j’ai fait la queue comme tout le monde. Première étape, quelqu’un te demande si tu as déjà reçu le « darshan » dans ta vie, (hein ? C’est quoi ? : Le câlin d’Amma), et si tu l’as reçu cette année. Chacun sa queue, les puceaux sont prioritaires

(Il va vraiment falloir que je fasse un travail spirituel pour comprendre pourquoi je fais le pitre aux moments et endroits inappropriés, j’aime bien mettre un peu de légèreté dans le sérieux, ne jamais se prendre trop au sérieux, excusez donc mon humour bancal)

Durant la queue on nous propose de nous ravitailler, c’est d’ailleurs ce jour là que je suis devenue totalement accro à la tisane citron-gingembre, au point de me taper des crises de fou rires lors de mes overdoses annuelles.

Pour les futurs curieux, je préfère vous prévenir, la queue est longue (je ne ferai pas de blague), une fois votre ticket « darshan » reçu, l’attente du câlin peut facilement durer 8h en fonction de votre heure d’arrivée, prenez de quoi vous occuper comme des livres, de quoi écrire et-ou dessiner et préparez vous à vous recueillir, à méditer, ou a compter le nombre de poils que vous avez sur votre avant bras droit. (Attention les grands sacs ne sont pas admis)

Business :

Vous ne pouvez pas venir avec votre nourriture (à part cas particulier) Préparez donc de la monnaie pour la tisane au citron gingembre, le thé tchai et le petit gâteaux ainsi que la carte bancaire pour la restauration (au choix : Indien ou Français).

Vous avez également un marché bénéficiant à l’association d’Amma « Embracing The World »  à but humanitaire et écologique. Vous pourrez y trouver, des vêtements, des pierres précieuses, des bijoux à signification spirituel, un album de RNB d’Amma, des livres, des objets écolo, des super aliments (genre le haricot magique de dragon ball z) etc…

Vous pouvez également, réserver un massage, ou un thème astral, un véritable business ! Ce que je comprends mais qui m’a parfois un peu dérangé. Cette année, par exemple, j’ai voulu faire découvrir cette expérience, (qui jusqu’à maintenant m’a été bénéfique) à mon ami et il y avait un enregistrement qui passait en boucle, dans les enceintes, vantant les mérites d’Amma – je déteste ça – ! J’ai l’impression qu’on veut me faire du bourrage de crâne ! Heureusement avec l’habitude, je ne l’entendais même plus (dangereux ?).

Socialement :

Chaque année j’observe un peu les gens qu’il y a autour de moi, et je dois dire que c’est un vrai spectacle, je n’aime pas juger, mais globalement j’ai ressenti un mélange : Des gens semblant sereins, d’autres dans ce que j’appelle « l’ego spirituel » (mais ce n’est que mon avis), d’autres dans un mal être semblant plus ou moins costaud. Dans l’ensemble une bienveillance partagée, une envie d’aller vers le mieux et c’est cette énergie là qui est importante et que je retiens.

Ici, pourquoi ? :

Chacun ses méthodes (plus ou moins saines) pour soulager ses maux : Gourou, psy, amis, sport, jardinage, drogues, culture, homéopathie ou médicaments chimiques.

Nous avons parfois l’impression de nous être égaré, de s’être trompé de chemin, d’avoir perdu notre temps. Je ne crois pas en ça, je pense que chaque étape est nécessaire à notre transformation. Pour moi, il n’y a pas de bon ou mauvais choix, il y a des choix agréables et il y a des leçons nécessaires, rien n’est une perte de temps, puisqu’on est là pour vivre. La  seule perte de temps, serait « peut-être » de respirer, sans vivre et explorer notre monde intérieur et extérieur, mais je ne crois pas en une perte de temps.

J’étais là pour me retrouver avec moi-même, nourrir ma curiosité, mes réflexions sur la vie et donc sur moi, et peut-être trouver un peu de magie, de beauté, et de réconfort.

La maitrise de l’amour : la-maitrise-de-l-amour-don-miguel-ruiz-ed-jouvence

Je suis quand même venue avec un bon bouquin (La maitrise de l’amour de Don Miguel Ruiz) qui m’est devenu indispensable pour mieux gérer émotionnellement, mes relations humaines. J’ai notamment compris avec plus d’impact qu’avant, à quel point les attaques (ou critiques) extérieurs qui peuvent nous atteindre en tant qu’être humain doué de sensibilité, ne sont souvent pas de notre fait, nous ne sommes pas la source d’une colère ou d’une détresse tournée momentanément sur nous, l’autre se bat avec ses propres démons et nous ne sommes que figurants dans ce scénario, une fois que l’on a compris ça, on accepte avec compassion, mais on ne se laisse pas envahir (et vice versa).

La première chose que j’ai trouvé « rigolo » (bonjour, j’ai cinq ans) c’est qu’au moment de terminer mon livre, et pile poile à ce moment là, c’est (enfin) mon numéro qu’on appelle.

Je suis assez excitée, ça fait 8h que j’attends un câlin, j’ai la libido au max ! (Ca me reprend, fichu syndrome compulsif).

J’y vais, et sérieusement, je m’apprête à lui faire un câlin après ce long pèlerinage intérieur.

C’est mon tour, on me met à genoux, elle met ma tête contre elle et elle me murmure un mantra qui ressemble à « Ma chérie, ma chérie, ma chérie, ma chérie » (Elle le dit à tout le monde. Ce n’est malheureusement pas une phrase personnelle qui lui aurait été inspirée par mon énergie divine, dommage, mon égo avait faim).

Le câlin dure quelques seconde puis quelqu’un me relève, et là… Je suis complètement perdue, pendant quelques secondes, je ne sais plus trop « qui, que, quoi, comment ». On m’indique le chemin pour aller méditer auprès d’Amma et je reste assez longtemps à méditer avec quelques larmes qui ruissellent sur mon visage, sans pensées particulières associées. Un enfant me réveille de cette méditation avec beaucoup de douceur (un ami me dira par la suite que c’est un enfant qu’Amma connait bien car il va régulièrement dans son Ashram en Inde).

Bilan :

AMMA EMBRACING

Je ne vais pas vous écrire un roman aujourd’hui, mais la suite a été une succession de belles synchronicités. Les synchronicités sont toujours là pour nous indiquer que nous sommes sur le bon chemin et-ou pour nous orienter, je ferai un article dessus.

Chaque année, je retourne la voir, car chaque année, (effet placebo, auto-persuasion ou pas), des synchronicités et événements heureux s’y mêlent. J’y suis retournée avec mon fils (nous avons tous les deux reçu un mantra d’Amma), famille, amis. Tous les ans j’y retrouve également, comme un rituel, un ami, une belle âme qui a passé beaucoup de temps en tant que bénévole et à l’Ashram d’Amma

Quoi qu’il en soit, quoi qu’on en pense, miracles ou pas, vision onirique collective ou pas,  cette femme, oeuvre pour le bien, par ses actions à travers le monde.

Enfin un câlin… ça fait toujours du bien surtout dans des bras qui ont certainement étreint le plus de coeurs dans ce monde.

Retrouvez Amma dans le film de Claude Lelouch avec Jean Dujardin et Elsa Zylberstein : Un + Une
De belles personnalités telles que Mathieu Cheddid et Nikos Aliagas sont allés lui rendre visite. 

AMMA EMBRACING 2

 

3 réflexions au sujet de “AMMA EMBRACING THE WORLD”

  1. Bonjour Angèle, j’aime ta façon de raconter des histoires. Je ne connaissais pas Amma et je ne sais pas si j’aurai un jour la chance de recevoir l’un de ses câlins mais tu me donnes envie de prendre des risques, de sortir de ma zone de confort, de vivre. Tout simplement. Merci.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Angel,
    Ton article est très intéressant et merci pour ces infos. J’espère rencontré Alma un jour. UN + UNE à été pour moi une révélation, envie de vivre chaque moment, j’ai toujours pris des risques dans la vie, j’adore ce film. Merci à toi, je vais me renseigné sur la date de se venue😉. Merci

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s